19 janvier 2011

Pourquoi devenir TRC-GO ?

Quand j’arrive quelque part, pour une nouvelle mission, il y a toujours ce moment où les collègues, sous le choc de la catastrophe qui explique ma présence, sont simplement heureux de me voir. Un peu plus tard vient la curiosité – pourquoi tu as choisi ce boulot – ou la méfiance – c’est bizarre de ne s’intéresser qu’aux drames, non ?

J’ai tenu moi aussi des classes pendant des années. J’ai eu l’énergie des projets de longue haleine et la constance qu’il faut auprès de certains mômes.

Et puis il y a l’usure et la solitude. Mes enfants sont grands maintenant. Je me voyais tourner chez moi façon papillon fatigué. Il y a eu une première catastrophe dans mon coin : une école a brûlé. Il n’y a pas eu de victime, mais plusieurs instits l’ont mal vécu et se sont retrouvés au tapis. On m’a demandé d’intervenir dans des locaux de fortune. Ca m’a plu, l’inconnu, l’inattendu, le côté bouts de ficelles. Peut-être aussi que l’amour-propre est caressé dans le sens du poil. On se sent presque indispensable dans des cas comme ça.

Depuis cinq ans maintenant, je suis Titulaire Remplaçant Catastrophe et je ne reprendrais une classe pour rien au monde.

Posté par pierre_danel à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Pourquoi devenir TRC-GO ?

Nouveau commentaire